Attention aux petits bobos

Traitement et produits

Décharge:

Ce site et le livre Des Poules dans ma cour, contiennent des informations et des recommandations quant à l’alimentation des poules et aux soins à leur apporter en cas de maladie. Je ne suis ni agronome ni vétérinaire, et je ne prétends pas me substituer à ces professions ou à leurs recommandations. En ce sens, toutes les informations contenues dans ce site, et plus spécifiquement celles portant sur les maladies des poules, sont fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à des fins de diagnostic ou de traitement. Les renseignements présentés dans ce guide ne devraient en aucun cas remplacer une véritable consultation auprès d’un vétérinaire. Ni l’éditeur ni l’auteure, et par extension le site Internet de Poules en Ville, ne pourraient être tenus responsables des possibles allergies ou réactions consécutives à l’utilisation des produits conseillés ou à la réalisation des recettes suggérées dans ce soite ou le livre. Les recettes et les diverses suggestions de traitements naturels sont offertes à titre indicatif et sans but de prescription.

La trousse de premiers soins

Soyez prêt et organisez-vous une pharmacie de produits pour vos poules. Ayez sous la main des vermifuges, des poudres antiparasitaires, du souffre précipité, de la vaseline, du polysporin triple action, de l’argile verte, de l’ail, des huiles essentielles de thym, de l’origan, du vinaigre de cidre de pomme non pasteurisé, des vitamines etc.

Le thym frais et l’origan sont également utiles pour les affections respiratoires sous formes de tisane ou en prévention durant l’hiver.
L’argile verte en poudre est utile pour les diarrhées. Mélanger 4 cuillères à thé dans 1 litre d’eau.
La vaseline : sur la crête en hiver pour éviter les engelures.

Pour plus d’informations sur la pharmacie essentielle pour vos poules, consultez l’article sur  le sujet.

Je recommande fortement le produit VetRx qui est un produit naturel à base d’origan, romarin, camphre, utile pour aider à soigner les affections respiratoires et les parasites externes. Il aide à soigner notamment les rhumes, la gale des pattes, les vers des yeux etc. Ce produit est essentiel dans votre pharmacie. Disponible dans la boutique en ligne de Poules en Ville.

vetrx
crete et vaseline

La gale des pattes

S’il arrivait que l’humidité soit trop présente dans un poulailler, la gale des pattes pourrait apparaître. Cette affection demande des soins qui prennent du temps et si toutes vos poules sont atteintes, vous devrez prévoir beaucoup de temps pour traiter la gale. Car chaque poule nécessite un trempage de 30 minutes. Si vous avez 4 poules, il vous faudra au moins 2 heures par jour durant 7 jours pour traiter vos poules. C’est le genre de petit bobo que l’on veut éviter.

La gale des pattes est provoquée par un acarien, (Cnemidocopes mutans), qui soulève les écailles des pattes et creuse des galeries pour y pondre ses œufs.
Les larves se nourrissent de la Kératine et de téguments, en laissant un dépôt blanchâtre, donnant parfois l’apparence d’une coquille d’huître.

Trempage 30 minutes tous les jours (parfois durant 5 à 7 jours tout dépendant de la gravité et étendue) dans bain tiède (chaudière) eau à hauteur des pattes avec émollient genre savon noire naturel ou savon de Marseille ou tout autre émollient qui aide à ramollir les croûtes.

Ensuite brosser avec une vieille brosse à dent souple pour enlever les croûtes.
Ensuite, enduire une pâte pour étouffer les acariens ou parasites qui se logent sous les écailles… Si vous pouvez trouver du Souffre précipité (poudre jaune) elle est efficace, que l’on peut acheter dans toutes les pharmacies et à petit prix, mais on doit demander au pharmacien pour une petite quantité environ 250 grammes. Mélanger 3-4 C. à table dans soit vaseline, Bag Balm ou même graisse crisco… et enduire les pattes avec un pinceau. (s’il y a des plaies qui saignent, enduire d’iode avant).
Répéter tous les jours durant 5-7 jours et surveiller.

Prévention : Assurez-vous que votre poulailler, dortoir, pondoir et perchoirs soient propres. Nettoyer à fond, saupoudrer de la TDA partout avant de remettre votre litière. La paille et le foin peuvent être des vecteurs d’acariens car ceux-ci peuvent trouver refuge dans les sillons tubulaires de la paille et y loger très longtemps. Les poules qui couvent longtemps sont plus à risques alors, saupoudrez-les de TDA.
Il est pratique d’avoir sous la main une trousse de premiers soins pour nos poules, tels que des vermifuges, traitements des parasites, un produit anti parasitaire (amprolium) dans les cas de coccidioses.

gale des pattes

Les mites et acariens

Les poux mallophages ( Lice)

Ces poux vivent dans le plumage des poules et se nourrissent de leur peaux mortes, alors inspectez vos poules régulièrement. Les œufs forment des grappes blanches. A titre préventif saupoudrez vos poules de TDA. On peut aussi vaporiser une solution avec de l’huile essentielle de lavande. Le bac à sable, qui contient un mélange de cendres, de sable et de mousse de tourbe auquel on peut ajouter une tasse de TDA est un excellent moyen de prévenir ces poux. Assurez-vous de leur procurer un bac propre dans la volière à l’abri de la pluie et la neige. Changer et remplacer au besoin, lorsqu’il est trop sale. Les poules qui couvent sont plus sujettes à attraper tous les types de poux alors surveillez les de près.
Afin d’éliminer ces poux, vous devez vous procurer de la poudre antiparasitaire (dust powder) à base de Carbaryl ou de Permethrin qui sont t vendu sous différentes appellations tel que : Sevin, Permethrin, Rabon Spray, Ravac Spray pour en nommer quelques-uns. Elles sont toutes sous prescription d’un vétérinaire.

La gale déplumante chez les poules

On confond souvent la gale déplumante avec une mue intense ou agressivité plus intense et picage. En fait, la gale déplumante est causée par un acarien:Cnemidocoptes Laevis. On ne peut pas le voir à l’œil nu car il est microscopique.
Contrairement à un autre acarien qui lui se localise sur les pattes (cnemidocoptes mutans) et cause la gale de la patte, cet acarien déplume les poules sur tout le corps. Elle est très contagieuse, aussi il faut la traiter au plus vite car en plus elle cause des démangeaisons importantes. La gale déplumante se soigne relativement facilement si on agit à son début et en évitant la contamination de tout son cheptel. L’humidité ambiante est souvent mise en cause, alors nettoyer bien le poulailler. Les poudres antiparasitaires et prescription du vétérinaire sont souvent la meilleure façon de venir à bout des acariens.

Mites rouges  (parfois appelé poux gris, rouges ou de perchoirs)

Encore une fois, les poux rouges prolifèrent dans les poulaillers humides et chauds. Ils aiment les coins sombres et sont des suceurs de sang. Ils apparaissent la nuit pour aller parasiter vos poules de leur sang ce qui rendra vos poules rapidement anémiques et les fera mourir. Ces parasites peuvent survivre dans votre poulailler durant plus de 9 mois sans nourriture. Ils sont difficiles à éradiquer. Ils sont aussi des vecteurs de la salmonelle. Si vous êtes pris avec une infestation, vous devrez tout désinfecter totalement le bâtiment en vous protégeant d’une combinaison, masque et gants. Parfois, il faut brûler les pondoirs en bois car les poux y survivent dans les petites fentes.

mites rouges

Prévention des engelures

 Quand les gelures se produisent…Quelles en sont les causes ?

Les gelures peuvent être causées par plusieurs choses. Les causes les plus courantes sont les suivantes :

 – L’humidité combinée à une température froide

– Litière humide

– Une ventilation insuffisante

– Mauvais produits de litière

– Des températures glaciales avec un faible abri contre le vent

– Haute altitude

– Forte humidité

– Pauvreté ou absence de logement approprié

 Avec l’arrivée de l’hiver, votre cheptel est sujet aux engelures.  Non seulement les engelures sont douloureuses, mais elles peuvent entraîner une défiguration, une perte de mobilité, une baisse de la production d’œufs et des coqs stériles (la fertilité reviendra avec des températures plus chaudes).  Il est essentiel pour tout éleveur de poules de connaître les causes des engelures afin de minimiser les risques et de savoir comment les traiter en cas de décès.

Les engelures se produisent lorsque le liquide des tissus gèle, entraînant une perte d’approvisionnement en sang qui prive les cellules d’oxygène.  Les cellules endommagées meurent et finissent par apparaître sous la forme de zones noircies à l’extrémité des peignes, des caroncules ou des orteils. Les tissus morts finiront par s’assécher, durcir et tomber.

Lorsque la température baisse, les poules conservent naturellement leur chaleur corporelle en limitant le flux sanguin à leurs peignes, caroncules et pattes – c’est cette diminution de la chaleur et de l’oxygène qui expose ces extrémités au risque de gelures.

Les poules dotés de grandes crêtes sont plus sensibles aux engelures que ceux qui ont des crêtes plus petites. Les coqs ont tendance à être plus exposés que les poules, mais toute poule à grosse crête, par exemple une Leghorn, est vulnérable. Les barbillons sont particulièrement sujettes aux gelures dues à l’immersion ou aux gouttes d’eau lorsqu’elles boivent.

Les engelures ne sont pas seulement causées par le gel. En fait, les gelures sont plus susceptibles de se produire pendant la nuit dans un poulailler mal ventilé avec une litière humide où l’humidité des excréments et de la respiration ne peut pas s’échapper plutôt que le froid lui-même.

Si une poule a des gelures, vous verrez ses tissus blanchir et devenir bleu grisâtre, puis noircir.  Les tissus seront gonflés et auront une sensation de froid et/ou de dureté au toucher.  Vous pouvez voir des ampoules remplies de liquide clair ou laiteux un à deux jours après l’exposition.  Les poulets aux pattes gelées sont susceptibles de boiter. Vous remarquerez une perte d’appétit.

Une poule ayant des engelures peut avoir besoin d’être déplacée vers une zone plus chaude si le cas est grave pour éviter de nouvelles blessures. Réchauffez lentement la zone touchée une fois que l’oiseau n’est plus exposé au froid – la décongélation et la recongélation des tissus exposés causeront d’autres dommages.  N’utilisez jamais de chaleur directe, comme un sèche-cheveux ou une lampe chauffante.  Trempez les pattes gelées dans de l’eau tiède pour ramener lentement leur température à la normale.  Trempez un chiffon propre dans de l’eau tiède et tenez-le soigneusement contre un peigne ou une carotte. Ne frottez ou ne massez jamais la zone affectée – vous risqueriez de l’endommager davantage.  Évitez la tentation de faire éclater les ampoules – elles sont un enduit naturel, qui protège les tissus sous-jacents. N’enlevez pas les tissus noirs, car cela protège le peigne restant. Maintenez l’oiseau hydraté et séparez-le des autres oiseaux pour éviter les picotements. Demandez l’aide d’un vétérinaire en cas de signes d’infection.

Il vaut mieux prévenir que guérir. Quelques mesures simples peuvent aider à réduire l’incidence des engelures au sein de votre troupeau.

1) Assurez-vous que le poulailler est étanche et que la pluie et la neige ne peuvent pas s’infiltrer à l’intérieur ;

2) Le poulailler doit être correctement ventilé. L’idéal est d’obtenir un échange d’air aussi important que possible dans le poulailler, sans courant d’air. S’il y a de la condensation sur les fenêtres du poulailler le matin, c’est qu’il n’y a pas assez de ventilation ;

3) Limitez l’humidité à l’intérieur du poulailler. Les fientes sont composées d’environ 85 % d’eau, les poules génèrent beaucoup d’humidité par leur respiration et, en cas de déversement d’eau, il y a beaucoup d’humidité à l’intérieur du poulailler. L’installation de planches à fientes et l’enlèvement quotidien du caca pendant la nuit éliminent une source importante d’humidité. Gardez les abreuvoirs à l’extérieur du poulailler – si ce n’est pas possible, sélectionnez les abreuvoirs avec soin pour minimiser les déversements sur la litière ;

4) Gardez la litière propre et sèche et remplacez-la si nécessaire. Une litière humide entraîne une humidité supplémentaire ;

5) Prévoyez de nombreux perchoirs plats et larges afin que les oiseaux puissent se couvrir les pieds avec leurs plumes et leur corps ;

6) Prévoyez un enclos couvert et protégé de l’extérieur pour éviter que les poules ne soient confinées dans le poulailler par mauvais temps. Si les températures chutent, ne forcez jamais les poules à sortir dehors.

PODODERMATITE (Bumblefoot)

Il peut arriver que les poules se blessent sous les pattes et s’infectent avec des bactéries qui leur causent un abcès plantaire.  Il suffit d’une petite écharde sur un perchoir rugueux,  de mauvaise grandeur, une coupure ou une égratignure pour causer une pododermatite. 

Les poules peuvent se retrouver avec des pododermatites pour de nombreuses raisons: petites blessures, coupures, éraflures et traumatismes. Cela peut également être dû à un manque de vitamine A et de niacine dans l’alimentation.

Lorsque la poule en souffre, elle peut boîter et avoir un gonflement rouge et chaud sous le pied.  Il faut traiter ces infections, car elles peuvent être la cause de mortalité de vos poules.  Le type de bactérie en cause est souvent le staphylocoque, alors portez des gants pour manipuler vos poules, ces bactéries sont nocives aussi pour les humains, surtout si l’abcès crève et que du pus en sort. Il se pourrait que votre poule doive prendre un antibiotique lorsque l’infection est très avancée.

Certaines poules font une croûte noire sur la plaie et guérissent d’elles-mêmes.  Si le pied est enflé, faites tremper durant 10-15 minutes les pattes dans une solution de 200 ml de sel d’Epsom dans un récipient d’eau chaude.  Le trempage vise à faire ramollir l’abcès, enlever la croûte et nettoyer celle-ci avec de l’eau oxygénée (Peroxyde) ou Dexidin 4 et vider le pus. Enduire par la suite la plaie d’un onguent antibiotique , placez une gaze et un pansement autocollant qui devra être changé tous les jours. Il existe aussi des mini tampons ovales, pour les cors, non médicamentés vendus en pharmacies que vous pourriez couper et utiliser pour apporter un léger coussin.

Stades pododermatites

Des vidéos sont disponibles sur divers sites internet  pour montrer comment se fait l’intervention  avec la liste du matériel nécessaire.

https://healthcaresolutions.ca/products/kendall-amd-antimcrobial-foam-dressings

Petits tampons antimicrobiens pour placer sur la plaie et sous le pansement

http://www.the-chicken-chick.com/bumblefoot-causes-treatment-warning/

https://www.fresheggsdaily.com/2012/03/bumblefoot.html

https://fr.no-dummy.com/bumblefoot-chicken-s-health-problem

Le prolapsus cloacal

Le prolapsus cloacal est une affection majeure de l’appareil génital de la poule et l’une des principales causes de mortalité en début de ponte.

L’apparition du prolapsus cloacal est en relation étroite avec l’exposition à la lumière et les hormones de la reproduction (œstrogènes, progestérones et androgènes).

Dans les cas sévères, la sortie des anses intestinales ou d’une partie de l’oviducte est observée au niveau du cloaque. Il faut isoler la poule immédiatement, tenter de replacer les organes. Si un oeuf est pris, il faut procéder avec beaucoup de délicatesse, parfois un bain de siège et de la chaleur permettent à l’oeuf de sortir dans le casser. 

Les vers intestinaux

L’ail cru est utilisé comme antiseptique et désinfectant intestinal et pulmonaire. Broyer une grosse gousse par sujet dans l’eau ou les aliments. A utiliser tous les 2 mois. Éviter son usage durant une poussée de coccidiose car l’ail liquéfie le sang. L’ail par contre ne traitera pas les cas graves d’infestations de vers.
On recommande de vermifuger votre cheptel 2 fois par an. Une fois au printemps et une autre fois à l’automne. Il existe plusieurs formes de vermifuges à spectres variables. Consultez votre vétérinaire pour acheter ces produits car avec certains de ces produits, il ne faut pas manger les œufs durant une certaine période.

vers

Problèmes liés à des œufs coincés

Les poules peuvent avoir un œuf de coincé lorsque l’œuf se coince entre l’utérus et le cloaque (tube par lequel les fèces et les liquides de reproduction – y compris les œufs – sont expulsés du corps). La poule s’efforcera de passer l’œuf mais n’y parviendra pas. Un œuf coincé chez les poules peut être fatale si elle n’est pas traitée.

Symptômes et signes:

  • Les poules entrent et sortent du pondoir sans pondre un œuf
  • Reste immobile loin des autres poules
  • Marcher et se tenir en posture comme un pingouin – ses fesses seront proches du sol
  • Ne pas manger ni boire
  • Abdomen dur

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, vous devrez alors effectuer un contrôle pour voir si elle est liée aux œufs. Vous pouvez d’abord palper la zone de son abdomen pour détecter une masse ressemblant à un œuf. Si vous pouvez sentir un œuf, il est probable qu’il soit coincé.

Soin et support à apporter à votre poule:

Le soin recommandé pour une poule ayant un œuf coincé est un bain chaud du siège. Cela permet de relâcher les muscles et, espérons-le, d’aider la poule à passer l’œuf. Placez la dans une cage d’observation quelques temps et elle devrait passer son œuf, qui souvent est mou. Si vous avez donné un bain chaud et que votre poule n’a toujours pas passé l’œuf, après quelques heures, il est préférable de l’emmener chez le vétérinaire.

Partager cette page :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Courriel

Le livre « Des poules dans ma cour »

Publié chez ÉCOSOCIÉTÉ. Disponible dans toutes les bonnes librairies!

Note* abroad participants will see applicable rates apply.

Elise Dussault
Elise Dussault
Lire la suite
Ma nouvelle lecture de chevet! J’y apprend pleins de choses, moi qui a déjà mes poules depuis 1 an. Le livre est une mine d’informations! Tout parent de poules devrait se le procurer! Merci pour ce précieux ouvrage de référence. 🐓🐓🐓
Ariane Paquette
Ariane Paquette
Lire la suite
J'ai suivi la formation en ligne (webinaire) offerte par Poules en ville parce que j'avais l'idée de me construire un poulailler urbain cet été. Je ne connaissais rien aux poules, ni en poulailler, et les informations que je trouvais en ligne étaient souvent contradictoires. Jusqu'à ce que je trouve le site de Poulesenville ! La formation offerte est complète (très) et Mme Arbour nous transmet son savoir d'une manière simple et compréhensible pour tous. Je vous la recommande fortement !
Myriam Guilbault
Myriam Guilbault
Lire la suite
Super formation en ligne! 👌 Très simple, pertinent et bien fait! En plus, ma fille de 7 ans a pu suivre la formation avec moi dans le confort de notre chez nous! En ces temps de Covid-19, ce fût très agréable et apprécié! Merci beaucoup! 😁
Précédent
Suivant
Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00 $