3. Pause de ponte

Le 10 janvier  2016  Par Louise Arbour

Surprise au pondoir ce matin, un mini œuf à la coquille molle. C’est un indicateur qu’une pause de ponte va s’installer chez l’une de mes poules. Elles ont quand même été très productives jusqu’ici. J’ai complété leur alimentation avec beaucoup de verdure hachée cette semaine ainsi que quelques gruaux d’avoine et sarrasin avec graines de tournesol.

 Une bonne poule pondeuse vous pondra jusqu’à 250 œufs par an. Elle commencera à pondre dès l’âge de 5/ 6 mois et cela jusqu’à la fin de sa vie qui peut durer entre 5 à 8 ans.  Sachez néanmoins, que passé l’âge de 3 ans, votre poule deviendra moins productive.

 Avec le redoux, elles sont bien confortables et peuvent se promener aisément autour du poulailler.

 A l’agenda cette semaine, j’avais une rencontre fort éducative avec le représentant des grains de la compagnie Purina section volaille. J’ai appris des choses très intéressantes.  Il existe présentement plus de 150 formulations de grains pour satisfaire la demande des différents éleveurs de volailles à chair et pontes juste chez Purina sans compter tous les autres fournisseurs de grains bio sans OMG. Je prends donc le temps d’étudier les tableaux de valeurs nutritives et je fais confiance à mon fournisseur à la Meunerie Deux-Montagnes qui me vend de bons grains pour poules pondeuses.  J’ai ouvert un nouveau sac ce matin de 25 kg que je transverse dans un bac à roulette avec un sac en plastique à l’intérieur. Les grains sont ainsi à l’épreuve de l’humidité et gardé bien propre dans le garage.

 Cette semaine, je prendrai rendez-vous avec un vétérinaire pour demander un examen de routine à mes poules.

 Capsule éducationnelle : saviez-vous qu’il faut placer les œufs la pointe vers le bas dans le contenant ? Ainsi le sac d’air protègera mieux le jaune et le blanc qui contient beaucoup d’eau ne séchera pas et sera protégé dans le bas de l’œuf.