Poules en Ville vous offre enfin un poulailler en pièces préassemblées de première qualité et écoresponsable. C’est  La Villa! Allez lire plus sous l’onglet poulailler en kit pré-assemblé la Villa!

Ce poulailler est le choix par excellence pour procurer le meilleur espace de vie adapté à nos hivers autant qu’a nos étés chauds et humides.

Offrez un poulailler sécuritaire, qui répond aux normes d’espaces des règlements municipaux et qui vous permet de profiter de votre poulailler en toute quiétude.

Après 4 ans d’efforts, de recherches et d’innovations, Poules en Ville offre enfin un poulailler construit pour vos poules, mais aussi pour vous, citoyens qui sont occupés et n’avez pas le temps ou les habiletés pour le construire vous-même.

Comme vous le savez, les poules ont besoin d’un environnement spécifique pour produire leurs œufs, percher, dormir et pouvoir s’alimenter et prendre leur bain de poussière.

Le Poulailler de Poules En ville est construit solidement en bois de pruche et vous permet de l’assembler à l’aide du guide d’assemblage. Il vous est livré en parties préassemblées avec les trous pré- percés.
Nous avons prévu un poulailler complètement adapté aux rigueurs de nos hivers, isolés, bien ventilés et faciles à nettoyer. La volière et son côté fermé protègent mieux vos poules des grands vents et tempêtes afin de les garder bien au sec!

Le poulailler urbain

Le poulailler urbain doit être confortable et procurer assez d’espaces aux poules. Le poulailler est constitué de 2 sections; l’habitation interne et la volière.  Il est important de respecter les besoins de l’espèce en espace. Le poulailler est l’endroit où les poules vont pondre et passer la nuit à l’abri des prédateurs. La volière est l’endroit ou elles passent la journée, mangent et boivent et prennent leur bain de sable.

Il existe des minis poulaillers du commerce , mais ils sont souvent de petites tailles et inadéquats pour respecter le bien-être animal et pour hiverniser. Un poulailler peut  être construit à partir de matériaux recyclés ou des restes de vos matériaux ou ceux de vos voisins. Vos matériaux doivent être en bonnes conditions.  La récupération ici trouve preneur et c’est écologique! La volière doit avoir un toit pour protéger des intempéries, des contaminations des oiseaux sauvages et garder le sol au sec. Vous trouverez ci-bas des exemples de plans de poulaillers urbains adéquats en espace.

Avoir un deuxième petit poulailler peut être très utile pour intégrer de nouvelles poules, isoler une poule malade ou les loger en cas de besoin de tout devoir nettoyer et désinfecter ou infestation de poux. Ceux qui auront des poules couveuses pourront l’y installer. Ceux vivant en zone rurale avec coq pourront aussi y installer la maman qui couve et ses petits poussins.

Soit vous aurez construit, aménagé ou acheté un poulailler. Il existe de nombreux sites de plans : dans Google chercher (chicken coops plans) ou aller sur:

http://www.homegardendesignplan.com/p/chicken-coops.html

Points à considérer dans votre projet:
  • Emplacement, vents, arbres, ombre et soleil
  • Poulailler, volière et parcours
  • Les dimensions minimales pour respecter le bien-être animal
  • Les plans
  • Prévoir du rangement
  • Matériaux en bonne condition
  • Ventilation
  • Le choix de plancher
  • Le choix du toit
  • Le Pop Hop ou la porte d’entrée
  • Les perchoirs
  • Les pondoirs ou nichoirs
  • Mangeoires et abreuvoirs
  • L’électricité n’est pas un luxe
  • Sécurité contre les prédateurs, loquets et mousqueton
  • Le parcours
  • Clôture et filet amovible
  • Les planches de récupérations de fientes
  • Les végétaux, et l’environnement
  • Entretien du poulailler et gestion des fientes
  • Choix litières
  • Compostage
  • Bain de plumes

Dans votre poulailler, il faudra considérer une bonne aération toutefois sans coup de vent. L’hiver vous devrez simplement couper le vent et aménager une ampoule céramique 250 watts dans le dortoir mais seulement par temps froid extrême. Il n’est pas recommandé de les chauffer du tout. Les espèces de poules pondeuses vendues par nos couvoirs, sont spécifiquement résistantes au froid.

Vous devrez leur procurer un perchoir, des  pondoirs pour y pondre leurs œufs, une mangeoire pour les grains et l’eau.

Il existe toutes sortes de mangeoires dans le commerce. Préférez celles qui gardent le grain propre, sec, et qui évitent le gaspillage et préviennent les rongeurs.

Le sol devra aussi permettre un nettoyage facile au compostage et dégradation naturelle des fientes. En effet, des tourbes de sphaignes spécialement conçues pour les écuries et enclos d’animaux offrent un sol plus neutre, moins acide et neutralise les odeurs et parasites. ( NatureSorb)  vendu dans les magasins agricoles et produit par meunerie victo   http://www.meunerievicto.com/

Au Québec, avec notre climat, le poulailler doit être en hauteur, plus accessible pour le dos, facile à nettoyer, adapté pour l’hiver.

La lumière est essentielle aux poules, alors l’exposition au soleil leur procurera la vitamine D et prolongera la pondaison. Il n’est pas recommandé d’utiliser de la broche à poule dans la construction du poulailler. Elle n’est pas assez solide. D’autres types de grillages ou treillis sont plus intéressants. Si vous avez beaucoup de prédateurs, creuser tous le périmètre pour y mettre des pierres, briques ou autre types de protections.

https://www.poulesenville.com/le-poulailler/les-predateurs/

Dans un enclos où elles seraient confinées toute la journée, il est important de calculer 5 -10 pieds carré d’espace par poule. 1 mètre carré par poule. Si elles peuvent se promener tous les jours, dans un parcours bien clôturé, votre enclos /volière pourrait être plus petit puisque celles-ci y passeront très peu de temps. Vous pourriez aussi les laisser sortir une heure par jour en fin de journée sous votre surveillance.

Mon poulailler est doté d’une porte automatisée avec une minuterie électrique qui ouvre tous les matins vers 7h00 et se referme à la brunante.

La porte automatique : disponible chez Poules en Ville cliquez ici

Ces systèmes de portes automatisées pour sécuriser vos poules la nuit sont très pratiques car vous n’aurez pas à vous lever aux petites heures pour laisser sortir les poules le matin ni être présent tous les soirs pour les border… Vous pourrez planifier vos sorties le soir sans inquiétude car elles se borderont toutes seules et vous dormirez l’esprit tranquille.

Info et démo disponibles durant les ateliers de formations.

Je les visite durant la journée, j’ajoute des grains spécialement pour poules pondeuses et change l’eau et ramasse les fientes et les oeufs. Le tout peut prendre moins de 10 minutes. Une fois par mois je change complètement la litière de copeaux de bois du dortoir et la remplace par de la fraîche.

Prévoir une bonne couche épaisse de 4-6 pouces pour leur confort surtout en hiver et étendre dans les pondoirs également.

Rip de bois pour animaux dépoussiérée! Ne pas utiliser de la rip de bois d’ébénistes non dépoussiérée.

http://www.ripobec.com/fr/

L’herbe c’est très apprécié des poules : veillez à leur procurer des aires pour trouver de l’herbe seulement quelques heures (1-3) par jour et vos oeufs auront de la béta carotène. En contre partie, ne les laissez pas manger des herbes trop longues car elles pourraient s’engorger le jabot. La modération ici  est de mise.

L’idéal est donc d’avoir une grande volière avec toit ou des parcours si cela est possible. Il faut prévoir 2-3 mètres carrés par poules. Certains spécialistes recommandent 5-10 m carré minimum par poule, idéalement plus.

Des citoyens rapportent que certains vendeurs de poulaillers laissent croire que 1 m 2 d’enclos peuvent suffire pour cinq poules! Dans les petits enclos, la promiscuité entraînent des problèmes de maladies et de picages. Le nombre moyen de poules pour un poulailler urbain, est de quatre poules par famille. Il préférable de toujours avoir au moins 3 poules. Si une meurt, notre cheptel n’est pas en danger. Une poule seule sera en détresse.

Règles de base à appliquer:

– facile d’accès pour ramasser les oeufs et pour le nettoyage

– fournir un pondoir : 2 sections pour 4-5 poules

– installer un perchoir 2×3 ou 2×4 solide en hauteur (plus haut que les pondoirs environ à 18 pouces) : prévoir un espace de 15  à 30 cm par poule

( selon les espèces)

– sécuritaire contre les prédateurs:

– Ne pas installer votre poulailler sur une dalle de béton! Cela capte l’humidité et le Nature Sorb aura du mal à travailler

– litière au sol extérieure hygiénique : Nature Sorb

– litière propre dans les pondoirs et dortoir: Rip de Bois spécialement formulé pour animaux sans poussière! Ne pas utiliser la rip des ébénistes

– bonne ventilation ( petites parois pour laisser entrer et sortir l’air)

– procurer de l’eau fraîche

– prévoir y installer l’électricité pour connecter le:

  • une porte automatique avec minuterie
  • lampe céramique chauffante 250 W 110 V sans luminosité pour le dortoir en hiver;
  • Installer un abreuvoir électrique pour que l’eau ne gèle pas en hiver.

Le construire soi-même est un projet valorisant et facile tout en permettant de récupérer et revaloriser nos vieux matériaux. On peut aussi apprendre à nos jeunes enfants à participer au projet.

Le Parcours terrain de jeu des poules

Idéalement le parcours des poules doit comporter une zone bien ensoleillée car la luminosité influe la ponte. Comme les poules souffrent davantage de la chaleur que du froid, elles doivent aussi toujours pouvoir trouver de l’ombre et chez-moi, la haie de cèdres leur procure un endroit frais propice à la chasse aux insectes. Elles doivent aussi toujours avoir accès à l’eau et un endroit de toilettage pour le salon de beauté et un abri pour les grosses pluies fortes. Je leur fais des parcours amovibles et leur donne aussi un accès à la terre du jardin ou nous aimons jouer avec elles et leur retourner la terre avec une pelle et leur trouver de beaux gros vers dont elles raffolent.

Les problèmes de picages intenses et agressifs seront toujours plus présents et plus difficiles à gérer dans de petits enclos.  Les minis poulaillers sont donc sources de problèmes et de bien-être animal.  Ces comportements apparaissent souvent plus tard dans le cheptel.  Les poules dominantes pourraient blesser au sang et même à la mort une poule qui mue par exemple. Les poules soumises, doivent pouvoir trouver refuge et pouvoir se protéger des poules agressives.

Image

N’utilisez pas de la broche à poule pour construire votre volière. Elle ne résiste pas aux prédateurs et aux petits rongueur… Utilisez de la broche de calibre 16 (Gauge) minimum.

Poulailler d’appoint pour isoler, intégrer seulement. Ce n’est pas conforme aux normes d’espace et de bien être minimale pour garder les poules en tout temps. Elles y seront dans des conditions de vie pires qu’en cage en industrie. Ne pas garder vos poules dans ces minis poulaillers à l’année longue ni l’hiver car, ils ne sont pas assez résistants, assez grands, ni assez haut de terre. Les tiroirs sous perchoirs ne servent à rien non plus, car on doit au Québec y mettre au moins 3-4 pouces de rip de bois. Vous ne pourrez pas l’ouvrir. Vaut mieux enlever les fientes à la petite pelle par une grande ouverture. Le perchoir est trop mince, instable, pas assez grand ni assez haut. Ils ne sont pas étanches lors des grandes pluies.

La porte automatique de Poules en Ville est isolée et tellement pratique! Commandez là dans la boutique en ligne et venez la chercher à Terrebonne. Comme c’est un item lourd et de grande dimension, les frais d’expédition sont assez élevé dépendamment de votre localisation.  Commandez ici! Informez-vous à info@poulesenville.com si vous ne pouvez pas venir la chercher avant de commander.

https://www.poulesenville.com/product/porte-automatique-isolee-de-poules-en-ville/