Comportements normaux et anormaux

en gang toilettage
Plusieurs comportements anormaux ( picage, cannibalisme, agressivité) sont souvent provoqués par une mauvaise intégration de nouvelles poules, ou un stress causé par un changement subit. Assurez-vous de toujours effectuer une bonne quanrataine et d’intégrer les nouvelles poules graduellement. Des poules porteuses de maladies comme le Marek, pourraient décimer tout votre cheptel.

Comportement sociaux des poules

Les poules vivent dans un monde politique et social finement organisé. Elles ont beaucoup de choses à mettre en place dans leur hiérarchie ( pecking order). La culture des poules est un monde fascinant à observer. Les plus vielles poules transmettent beaucoup de savoir et d’expériences aux plus jeunes. Les recherches sur le comportement des poules se poursuivent dans plusieurs universités du monde.

Nourrissage bec a bec et empathie

Ginger ma dominante, avait passé la journée un dimanche en atelier avec moi à l’extérieur de la maison. Dès son retour, vers 15h00, elle se délecte dans la terre chaude du jardin au soleil et profite de ce bain pour se relaxer. Vera s’est tellement ennuyée d’elle qu’elle ne cesse de vouloir la nourrir, la becquoter et lui donner pleins d’attention! Trop mignon… les chercheurs et scientifiques observent et analysent ces comportements sociaux qui sont très développés chez nos poules qui éprouvent de l’empathie.

Besoin de couver les oeufs: comportement normal

Ce comportement est normal et les hormones sont en causes.  On le voit chez presque toutes les poules de races. Les poules hybrides ont généralement perdu ce trait dans leurs caractéristiques.  Pas de besoin d’avoir un coq, ni des oeufs fécondés.  La poule voudra couver des oeufs, n’importe quel, même rien du tout…Position de ponte, température corporelle plus élevée. Parfois, elles sont en transe et dans un état presque d’auto-hypnose. Lorsque vous les sortez du pondoir, elles peuvent rester immobiles quelques minutes au sol avant de se réveiller de leur transe et aller se nourrir, boire, et gratter le sol.

La poule couveuse ira se nourrir et boire de temps en temps mais passe le plus clair de sont temps dans le pondoir.

Si vos poules cessent de pondre et veulent couver, vous pouvez essayer la technique de baisse de température. Voir vidéo ci-bas

Une autre façon consiste tous les soirs à aller placer la poule sur le perchoir pour éviter qu’elle passe la nuit dans le pondoir. Les périodes de couvaisons sont fréquentes chez les poules de races, de  fantaisies comme les poules soies. Les poules rousses n’ont pas l’habitude de vouloir couver longtemps, mais les exceptions existent. Les leghorns qui sont utilisés dans les industries n’ont pas du tout cet instinct de vouloir couver les oeufs.

Chicane de pondoir et territoire: normal

Si vos poules deviennent agressives envers d’autres qui veulent entrer dans le pondoir, isolez-les quelques temps dans votre cage séparée.

 

Comportements anormaux
 

Picage des plumes de la tête et cannibalisme de la tête

Parfois, deux poules qui s’affectionnent pourront se donner de petit coup léger de picage sur la tête et le cou. Si la poule qui reçoit ce gendre de picage reste relaxe et ferme les yeux, tout est normal à moins que la poule qui picore la tête devient obsessive durant des heures. Parfois, lorsqu’une poule entre dans sa phase de mue, les autres pourraient être tenté de picorer la chair si elle a perdu beaucoup de plumes tout d’un coup à en endroit particulier.

Picage du Cloaque

Cette forme de pacage est une des pires qui soit. Cela peut commencer si les pondoirs ne sont pas assez sombres et qu’une poule qui pond et dont le cloaque serait légèrement ressortit attire l’attention des autres poules. Les jeunes poules qui passent leurs premiers œufs peuvent avoir une petite trace de sang et cela aussi attirera les poules. Une autre cause pourrait être que le perchoir permettre à d’autres poules de se placer sous celui-ci et avoir le cloaque des poules perchées directement à la bonne hauteur pour lui piquer le cloque. Ne placez le perchoir le plus bas de votre poulailler à plus de 45 cm du sol. La nuit, les poules ne devraient rien voir et dormir dans la noirceur.

Manger ses propres œufs :

Ce problème peut survenir si les poules ont subit un stress, ( intégration de nouvelles poules, manque d’espace) n’ont pas assez de pondoirs, si ceux-ci sont trop éclairés, si l’espace est top restreint dans le poulailler. Par ailleurs si vos œufs ne sont pas ramassés régulièrement, vos poules pourraient accidentellement marcher et briser les œufs surtout si ceux-ci ont une coquille trop molles et les manger. Une fois qu’une poule aura goûté aux œufs crus, elle ira spontanément briser les œufs pour les manger. Parfois, si les poules ont une déficience en vitamine D (vitamine du soleil ce qui survient souvent lorsque les poules sont enfermés l’hiver à l’intérieure d’un cabanon ou d’un garage) ou en calcium elles auront des œufs mous et elles mangeront ceux-ci. On peut ajouter des vitamines D et E 3 fois par semaine dans leur eau :
Source: The chicken Health disease handbook, by Gail Damerow p. 297

 

Comment prévenir le cannibalisme :

Certaines espèces de poules qui ont l’instinct très fort de vouloir explorer le terrain et gratter les sols auront les plus fortes tendances vers le cannibalisme si elles n’ont pas assez l’occasion de se promener à la recherche de nourriture. Ce besoin est à la fois pour les occuper et pour satisfaire leurs besoin nutritionnels en fibres et insectes de toutes sortes. Certaines espèces plus nerveuses, avec un tempérament plus sensible comme les Leghorns et les espèces méditerranéennes sont plus à risque de développer le cannibalisme. Les espèces plus agressives très territoriales qui s’engagent constamment dans des conflits de rang dans le groupe seront plus enclines à développer ce comportement. Certaines poules auront ce comportement seulement si les conditions de vies ne sont pas adéquates. Espace trop petit, ennui et manque de divertissement.

Comment contrôler le cannibalisme:

Aux premiers signes de cannibalisme, isolez la poule blessée. Ensuite, il faut tentez d’isoler les fautives. Si votre poulailler a des fenêtres qui le rendent très éclairée, réduisez la luminosité. Il faut que le poulailler soit toujours sombre et que le peu de lumière qui y entre ne vous permettre presque plus de lire un bout de papier du journal.   La nuit, assurez-vous que les poules dorment à la noirceur totale durant au moins 8-10 heures. Ne donnez pas de viande rouge ayant du sang aux poules. Ne laissez pas les poules prendre le goût du sang en picorant le cloaque des autres poules.  Les pondoirs doivent être dans la pénombre et procurer de l’intimité pour prévenir l’attrait du cloaque. Si certaines poules ont des plaies, couvrez-les afin que les autres poules ne puissent les picorer,

Donner moins de nourriture à la fois, mais en plusieurs occasion afin de les occuper durant la journée à explorer. Installer des petits jouets accrochés au plafond et à hauteur de leur tête et des perches ou balançoires afin de les distraire. Parfois les poules ont besoin de fibres supplémentaires dans leur diète. Ajouter de l’avoine (gruau) afin de combler ce besoin. Une autre cause pourrait être que vos poules ont une déficience en sel. On peut à l’occasion ajouter une C à table de sel par gallon d’eau pour une journée.

Partager cette page :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Courriel

Le livre « Des poules dans ma cour »

Publié chez ÉCOSOCIÉTÉ. Disponible dans toutes les bonnes librairies!

Note* abroad participants will see applicable rates apply.

Elise Dussault
Elise Dussault
Lire la suite
Ma nouvelle lecture de chevet! J’y apprend pleins de choses, moi qui a déjà mes poules depuis 1 an. Le livre est une mine d’informations! Tout parent de poules devrait se le procurer! Merci pour ce précieux ouvrage de référence. 🐓🐓🐓
Ariane Paquette
Ariane Paquette
Lire la suite
J'ai suivi la formation en ligne (webinaire) offerte par Poules en ville parce que j'avais l'idée de me construire un poulailler urbain cet été. Je ne connaissais rien aux poules, ni en poulailler, et les informations que je trouvais en ligne étaient souvent contradictoires. Jusqu'à ce que je trouve le site de Poulesenville ! La formation offerte est complète (très) et Mme Arbour nous transmet son savoir d'une manière simple et compréhensible pour tous. Je vous la recommande fortement !
Myriam Guilbault
Myriam Guilbault
Lire la suite
Super formation en ligne! 👌 Très simple, pertinent et bien fait! En plus, ma fille de 7 ans a pu suivre la formation avec moi dans le confort de notre chez nous! En ces temps de Covid-19, ce fût très agréable et apprécié! Merci beaucoup! 😁
Précédent
Suivant
Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00 $